Bizarre (XI)

Dans une étable obscure :

dueobsc

adoratio

– Gourmont, Jean de, Adoration of the Shepherds, c. 1525, Wood, 94 x 116 cm, Musée du Louvre, Paris

Ne jamais oublier l’échelle :

njole

24f_1102

– Architect, French, Exterior view, 1100-40, Photo, Church of the Holy Sepulchre, Jerusalem

La tentation a lieu au début de la vie publique du Christ, devant une croix qui en symbolise la fin :

mddcp

temptati

– Momper, Joos de, Landscape with the Temptation of Christ, Oil on oak panel, 51 x 83 cm, Národní Galerie, Prague

Jacques est déjà revenu de son pélerinage :

3james

– Master Paul of Löcse, High Altarpiece of St. James (detail), 1508-17, Wood, St James Church, Löcse (presently Levoca)

Sympa quand même ce village de Bethléem au bord de la mer :

sqmcvdbabdlm

nativi_

– Master of Flémalle, The Nativity, 1420, Oil on wood, 87 x 70 cm, Musée des Beaux-Arts, Dijon

L’auréole hydrophobe :

9delarod

– Delaroche, Paul, Young Christian Martyr, 1853, Oil on canvas, 74 x 60 cm, The Hermitage, St. Petersburg

Marché Saint Pierre (XI)

niczky

– Dorffmeister, István, Portrait of Count György Niczky, 1790, Oil on canvas, 158 x 92 cm, Historical Picture Gallery, Hungarian National Museum, Budapest

3doctora3doctorb

– Domenichino, Doctors and Fathers of the Church, 1609-12, Fresco, Cappella dei Santi Fondatori, Abbazia di Santa Maria, Grottaferrata

O Agios Nikolaos – O Megas Basileios – O Agios Gregorios o Nazianzenos – O Agios Athanasios

in_the_manner_of_franc3a7ois_clouet_-_louise_de_lorraine_-_google_art_project

– François Clouet, Louise de Lorraine (via wikimedia.org)

portrai3

–  Aachen, Hans von, Anna of Tyrol, 1604, Oil on canvas, 58 x 48 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienna

eleonora

– Pourbus, Frans the Younger, Portrait of Eleonora of Mantua as a Child, c. 1605, Oil on canvas, 64 x 49 cm, Galleria Palatina (Palazzo Pitti), Florence

12young2

– Gozzoli, Benozzo, Procession of the Youngest King (detail), 1459-60, Fresco, Chapel, Palazzo Medici Riccardi, Florence

gozzoco

Non numero (II)

Je reprends le thème du temps marqué par le cadran solaire. Horas non numero, nisi serenas : Je n’indique l’heure que des beaux jours.

Castanet

Pòdes virar lo cuol al vent, lo viraràs pas al temps ; Tu peux tourner le cul au vent, tu ne le tourneras pas au temps

« Χρονοσ Καθερι Παντα Γερασκο Nομοu » (Chronos Katheri Panta Gerasko Nomou; Le temps purge tout c’est la règle. « It’s comin’ yet for a’ that« ; C’est le moment pour ça.

« Es hora d’esser feliç » ; C’est l’heure d’être heureux

« Jam hora est de somno surgere » ; Voici l’heure de sortir du sommeil – St Paul

« Lou temps passo l’arte resto » ; Le temps passe l’art reste

« Le Chèla chè lèvé po ti » ; Le soleil s’est levé pour toi

« Felicibus brevis, miseris vero » Court pour les heureux, dur pour les miséreux

« Electa vi sol beat ordem splendore » : les lettres capitales sont MDCLLV, soit la date qui correspond à 1705 ; le reste en allemand dit « « Stell deine Lebenstag’ in Dienst Mariä ein, so wird die letzte Stund im Tod die beste sein », ce qui est très profond et philosophique.

  • Médiagraphie : Wikimedia commons
  • Voir aussi : Non numero

Sous le manteau

Une vaste conspiration qui va de l’histoire de Jacob avec Joseph et ses frères, jusqu’à la première rencontre de Paul avec l’histoire, en passant par trois épisodes cruciaux de la vie du Christ. Quand j’écris conspiration on peut préférer préfiguration ou simple signe de connivence d’une page de la bible à l’autre.

Jacob a offert à Joseph un manteau bariolé. C’est dire si c’est un peu son préféré ? Un jour, ses frères rapportent le manteau taché de sang. En fait ils se sont débarrassés du frérot, croient-ils.

– Velazquez, Diego Rodriguez de Silva y, Joseph’s Bloody Coat Brought to Jacob, 1630, Oil on canvas, 223 x 250 cm, Monasterio de San Lorenzo, El Escorial

Quand Jean baptise Jésus, ce sont des anges qui tiennent le manteau.

– Masolino da Panicale, The Baptism of Christ, 1435, Fresco, Baptistery, Castiglione Olona

– Ghirlandaio, Domenico, Baptism of Christ, c. 1473, Fresco, Sant’Andrea a Brozzi, San Donnino

– Cima da Conegliano, Baptism of Christ, 1493-94, Oil on panel, 350 x 210 cm, San Giovanni in Bragora, Venice

Quand arrive la flagellation, quelqu’un doit tenir le manteau puisqu’il servira plus tard …

– Sodoma, Il, Flagellation of Christ, c. 1510, Oil on wood, 36,5 x 70,3 cm, Szépmûvészeti Múzeum, Budapest

… Les soldats se le disputent sous la croix et finiront par s’en remettre au sort.

Rabbula

– Miniaturist, Byzantine, Rabbula Codex (Rabbula Gospels), 586, Manuscript (Cod. Plut. 1, 56), 336 x 267 mm, Biblioteca Medicea Laurenziana, Florence

Dans Actes 7:58, on lit que les témoins du martyre d’Étienne posèrent leurs habits aux pieds d’un jeune homme dénommé Saul, futur apôtre Paul.

– Angelico, Fra, The Stoning of St Stephen, 1447-49, Fresco, 326 x 236 cm, Cappella Niccolina, Palazzi Pontifici, Vatican

  • Médiagraphie : Web Gallery of Arts wga.Hu

Arelate

– Bonaventure Berlinghieri, St. Francis Appears to the monks at Arles, Detail of the altar panel, c. 1250, wood, S. Croce (Bardi-Chapel), Florence (via http://www.akg-images.com)

– Giotto di Bondone, Legend of St Francis : 18. Apparition at Arles, 1297-1300, Fresco, 270 x 230 cm, Upper Church, San Francesco, Assisi

– Giotto, St. Francis Appears to St. Anthony in Arles, 1325, fresco, 280 x 450 cm, Basilica di Santa Croce, Florence, Italy (via wahooart.com)

– Angelico, Fra, Apparition of St Francis at Arles, c. 1429, Poplar, 26 x 31 cm, Staatliche Museen, Berlin

Pax Vobis

C’est curieux comme la relation a influencé les artistes à des siècles de distance. En gros on voit trois scènes très différentes. Selon Bruce Cole :

  • La version la plus complète de l’apparition est celle-ci :
  • « Pendant que St Antoine de Padoue prêchait plein de ferveur et de dévotion les frères sur le sujet de Jésus de Nazareth, Roi des Juifs, le frère Monaldo regarda vers la porte de la maison dans laquelle de nombreux frères étaient rassemblés et vit de ses yeux de chair le Bienheureux François élevé dans les airs, les bras étendus comme sur une croix, bénissant les frères »
  • – Thomas de Celano, Première vie de St François, c. 1230
  • Un version plus courte, destinée à remplacer la précédente, donne ce seul détail :
  • « François apparut … au Chapitre d’Arles sous la forme d’une Croix »
  • St Bonaventure, Grande Vie de St François, 1263

– Bruce Cole, Giotto’s Apparition of St. Francis at Arles : The Case of the Missing Crucifix?, in Simiolus: Netherlands Quarterly for the History of Art Vol. 7, 1974

  • Médiagraphie : Web Gallery of Arts wga.hu, Akg Images, Wahooart, Jstor.

Outils (II)

Il s’agit ici de préciser les détails de la vie quotidienne d’antan à partir des représentations des objets. L’allégorie, l’allégeance au commanditaire, la légende peuvent déformer les faits mais les détails de l’ameublement, des outils &c., peu significatifs dans le récit, sont généralement assez fidèles.

– Boccaccino, Boccaccio, Birth of Mary, 1514-15, Fresco, Cathedral, Cremona

– Steen, Jan, Marriage Contract, c. 1668, Oil on canvas, 65 x 83 cm, The Hermitage, St. Petersburg

– Barrera, Francisco, The Month of May, 1640-45, Oil on canvas, 102 x 155 cm, Slovenská Národná Galéria, Bratislava

– Vermeer, Johannes, The Milkmaid (detail), c. 1658, Oil on canvas, Rijksmuseum, Amsterdam

– Cöllen, Henrik, Interior view, begun 1537, Photo, Gripsholm Castle, Mariefred, Södermanland

– Aachen, Hans von, Procuring Scene, 1605-10, Oil on wood, 114 x 130 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienna

Isaac Koedijck, Barber surgeon tending a peasant’s foot, 1649-1650, oil on panel, 91 x 72 cm, Rose-Marie and Eijk van Otterloo Collection, Museum of Fine Arts, Boston

– Steen, Jan, « In weelde siet toe » (In Luxury, Beware), 1663, Oil on canvas, 105 x 145 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienna

– Steen, Jan, Revelry at an Inn, 1674, Oil on canvas, 117 x 161 cm, Musée du Louvre, Paris

  • Médiagraphie : Web Gallery of Arts wga.hu, Wikimedia Commons
  • Voir aussi : Outils

Ambazac avant et après (II)

– Ambazac (Hte-Vienne) – Château de Trasforêt

– Ambazac (Hte-Vienne) – Château de St-Roch

– Ambazac – Château de Mont-Méry

– Ambazac – Château du Cloud

– Ambazac – Pont du Dognon

– Ambazac – Limites de la commune

Le Pont du Dognon est à l’extrême est sur la carte.

– Trasforêt est près du centre droit, Cloud au-dessus à gauche.

– Montmery est en haut, St Roch en bas à droite.

L’aronde

Le martinet, qu’on croit souvent référer à l’hirondelle de fenêtre , ou peut-être de cheminée, est, en héraldique, un oiseau avec des touffes de courtes plumes à la place des jambes. Il était la brisure (marque distinctive) du quatrième fils d’une famille noble, et figure dans de nombreux blasons, y compris les Plantagenêt. L’absence de pieds signifie son incapacité supposée à se poser à terre, ce qui explique le lien à un fils cadet, également sans terre. (wikipédia anglais).

Bleu hirondelle pour l’azurage du linge fabriqué par les Établissements Richter à Lille (Nord) France (via delcampe.net)

The Pictorial Arts: A Passion – Bertha Lum (mydelineatedlife.blogspot.jp)

Simca Aronde-Intendante – Date : 2 février 2012 (Pierre Durand via http://www.annuaire-mairie.fr/photo-saint-cere.html)

Tas de pommes placé dans le foin

  • Dans le monde entier, y courût-il d’un bout à l’autre,
  • il n’est homme si entendu qu’il y pût découvrir
  • poupée si pimpante, ou si jolie donzelle.
  • L’éclat de son teint était beaucoup plus brillant
  • que n’est dans la Tour le noble d’or frappé tout neuf.
  • Et pour son chant, il était clair et vif
  • comme est chant d’hirondelle perchée sur une grange.
  • Et puis elle savait encore sauter, s’ébattre
  • comme chevreau ou veau derrière sa mère.
  • Douce était son haleine ainsi que le bragot ou l’hydromel,
  • ou un tas de pommes placé dans le foin ou la bruyère.
  • Elle était fringante comme une pouliche folâtre,
  • élancée comme un mât et droite comme un trait.

Les Contes de Canterbury : Texte entier – Wikisource

Les hirondelles sur Internet se manifestent beaucoup, il y a des photos d’amateurs nettes et floues et des cartes postales anciennes. les marques commerciales s’emparent parfois de leur image avec un message de fond – fidélité, communication &c. Les moteurs de recherche montrent leurs limites, les éléments qui m’intéressent pour leur originalité ou leur beauté sont noyés dans un flot fadasse.

  • Voir aussi : l-aronde.tumblr.com

Opus Caroli

– Crivelli, Carlo, Virgin and Child Enthroned with Saints, 1488, Poplar panel, 191 x 196 cm, Staatliche Museen, Berlin

Opus Caroli Crivelli Veneti.

Tous ces hommes en beaux habits qui entourent une femme couronnée portant un enfant! Le tableau est dans des teintes chaudes, rythmé par les cannes ouvragées, la hampe du drapeau et le meuble curieux, sorte de siège qui supporte aussi de petits enfants et des fruits.

Crivelli nous donne donc une Vierge à l’enfant. À genoux, Pierre est reconnaissable avec auréole, clef (du paradis) et tiare primipapale. On identifie trois évêques avec mitre et crosse ; un saint François tonsuré.

Selon le site qui présente l’oeuvre : « Ce grand retable signé, commandé en 1488 pour une église de Camerino, représente la Vierge intronisée et la scène de la remise de la clé à saint Pierre. A l’extrême gauche se trouve St Emidius, saint patron d’Ascoli, François est derrière lui, avec Jean de Capistrano, combattant des Turcs, tenant une bannière. Sur la droite, Louis de Toulouse, un évêque, et Jacques des Marches, qui tient un ostensoir. Les putti, les butins de fruits et un style sculptural aux bords durs rappellent une esthétique padouane, en partie enracinée dans l’art de Donatello. »

Le troisième personnage mitré reste mystérieux. Quant à saint Emidius, il figure dans l’Annonciation d’Ascoli, ville qu’il patronne :

– Carlo Crivelli, l’Annonciation d’Ascoli, 1486, tempera et or sur toile, 207×146.

  • Médiagraphie : Web Gallery of Arts wga.hu

Ambazac avant et après

– Ambazac – Église

– Ambazac – Place de l’Église

– Ambazac (Hte-Vienne) – La Fontaine

– Ambazac (Hte-Vienne) – Hôtel de Ville

– Ambazac (Hte-Vienne) – La Rue Principale

– Ambazac – Gendarmerie

– Ambazac (Hte-Vienne) – Avenue de la Gare

– Ambazac (Hte-Vienne) – L’École Saint-Jean

– Ambazac – Colonie de Moret

– Ambazac – carte

– Ambazac – Bourg

– Ambazac – Centre ville