Les diamants sont éternels … et le tarot ?
diamond1

– Queen of cups, The Star, The Fool, V of Wands, V of Swords, VIII of Pentacles.

diamond

– VIII of Swords, III of Cups, III of Pentacles, X of Wands, The Hermit, The Fool

Le jeu de tarot a une histoire. Il a une puissance d’évocation telle qu’on oublie d’où il vient. Vieux comme le monde?
world_small

– World XXI

tumblr_mel0ollrwt1rppc0go1_1280
– Toute une inspiration grotesque et gaiment morbide préside aux thèmes retenus pour les lames (via demonagerie).

Les  »lames », ou honneurs, ou arcanes, ou encore triomphes sont les atouts du jeu.

xy9svzciui40cbhoin9q9cq7o1_1280
– Ferrara: “Alla corte dei Trionfi”, Tarocchi in mostra – Gusto e Gusti – Il Mondo, La Fortuna, La Torre

Valeur* lettre lame nom anglais*
1 aleph I le bateleur Magician
2 beth II la papesse High priestess
3 ghimel III l’impératrice Empress
4 daleth IIII l’empereur Emperor
5 V le pape Pope
6 waw VI l’amoureux Lover
7 zaïn VII le chariot Chariot
8 heth VIII la justice Justice
9 teth VIIII l’hermite Hermit
10 iod X la roue de fortune Wheel of fortune
20 caph XI la force Strength
30 lamed XII le pendu Hanged man
40 mem XIII (sans nom – mort) Death
50 noum XIIII tempérance Temperance
60 samek XV le diable Devil
70 haïn XVI la maison-dieu Tower
80 phé XVII l’étoile Star
90 tzadi XVIII la lune Moon
100 koph XVIIII le soleil Sun
200 resh XX le jugement Judgement
300 schin XXI le monde World
400 thao le mat Fool

Notes (*) La valeur numérologique est celle de la lettre hébraïque.
Sur le web, l’iconographie est toujours plus riche à partir du nom anglais.

tumblr_n0ngqulpu61rgrirjo1_1280
– Thomas Fella, A booke of diverse devices and sorts of pictures with the alphabets of letters … (c.1585-1622)

Ici le mat parcourt le monde.

Le tarot est un jeu de cartes né lors de la renaissance Italienne. Ses sources d’inspiration sont variées et adossées au fonds de légendes et récits sacrés de l’époque. On peut faire remonter tous les symboles employés jusqu’à la plus haute antiquité, mais la filiation effective du jeu reste alors problématique, sinon pur article de foi.

chariot-egyptien1

 – Chariot égyptien (via atma.ca)

Le jeu a subi de nombreux avatars, le jeu actuel se stabilise avec vingt-deux lames ou honneurs, atouts ou arcanes et cinquante-six cartes plus classiques : quatre couleurs, autrefois épées, bâtons, coupes et deniers, aujourd’hui pique, coeur, carreau et trèfle. En anglais : swords, sticks ou batons ou wands, cups, coins, ensuite spades, hearts, diamonds et clubs ; en italien spade, bastoni, coppe et denari, comme autrefois.
Dans chaque couleur, roi, dame, cavalier, valet et les dix cartes de un à dix (14 * 4 = 56). En anglais king, queen, knight, jack ou knave ; en italien re, donna, cavallo et fante.

– –   – –

22 lames …
Elle était couchée sur le côté gauche, et comme enfouie dans un fouillis de soies verdâtres qui baignaient de pourpre, par reflet, les boucles noires de sa chevelure. Son jeune corps était vêtu d’un costume effrontément ajouré qu’elle avait fait faire sous ses yeux par une courtisane de Phrygie, et qui laissait à découvert les vingt-deux endroits de la peau où les caresses sont irrésistibles, si bien que, pendant toute une nuit, et dût-on épuiser jusqu’aux derniers rêves l’imagination amoureuse, on n’avait pas besoin d’ôter ce costume-là.
– Pierre Louys, Aphrodite

Vingt-sept blessures éparpillées sur tout son corps, cinq de plus que César, la tête soutenue par un collier d’argent.
– Alexandre Dumas, la Comtesse de Charny

Tirage de cartes et autres : l’ésotérisme s’est saisi du jeu dit « Tarot de Marseille » où les figures, accessoires et couleurs deviennent canoniques.

forcemarsei
– La force aura une robe bleue ou ne sera pas.

Certains y voient un nouveau graal
cups07
– Sept de coupes, Rider-Waite

On peut dire que l’inspiration qui prévalut à la sélection des figures des arcanes est précontrainte : qu’à la suite d’un phénomène alchimique, le résidu peut présenter un intérêt propre, recevoir un sens précieux à nos yeux.
L’ésotérisme s’empare d’un support riche en symboles et construit le nouvel archétype, à l’aide d’un savant mélange avec l’arbre de vie.

Mais les créateurs aussi poursuivent la ronde de l’inspiration et du renouveau, ainsi qu’en attestent les lames présentées ici.